Lettre de Marie-Antoinette à Axel de Fersen

1

min

Capture d’écran 2015-09-03 à 18.41.35

Ne m'écrivez pas, ce serait nous exposer.

Après s’être rencontrés au bal masqué de l’Opéra en 1774, la reine Marie-Antoinette (2 novembre 1755 – 16 octobre 1793) et le Comte de Fersen (4 septembre 1755 – 20 juin 1810) s’échangèrent des lettres amoureuses et le Comte devint l’un des familiers de la Reine. Amour consumé ou pas, le lien qui les unissait était à la mesure du secret de leurs lettres cryptées, alimentant encore plus la fascination pour le mythe de la dernière Reine de France.

A-A+

29 juin 1791

J’existe mon bien aimé et c’est pour vous adorer. Que j’ai été bien inquiète de vous, et que je vous plains de tout ce que vous souffrez de n’avoir point de nos nouvelles. Le ciel permettra que celle-ci vous arrive. Ne m’écrivez pas, ce serait nous exposer, et surtout ne revenez pas ici sous aucun prétexte. On sait que c’est vous qui nous avez fait sortir d’ici ; tout serait perdu si vous paraissiez. Nous sommes gardés à vue jour et nuit ; cela m’est égal. Vous n’êtes pas ici. Soyez tranquille, il ne m’arrivera rien. L’Assemblée veut nous traiter avec douceur. Adieu le plus aimé des hommes. Calmez-vous si vous pouvez.

Ménagez-vous pour moi. Je ne pourrais plus vous écrire mais rien au monde ne pourra m’empêcher de vous adorer jusqu’à la mort.

Marie-Antoinette

( Hervé Lehning, L'Univers des codes secrets: De l'antiquité à Internet, Google Books )
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Dernière lettre de Marie-Antoinette à Madame Elizabeth : « Adieu, adieu, je ne vais plus que m’occuper de mes devoirs spirituels. »

Lettre d’Olympe de Gouges à Marie-Antoinette : « Homme, es-tu capable d’être juste ? »

Lettre de Bonaparte à Joséphine : « Vivre dans une Joséphine, c’est vivre dans l’Élysée. »

2 commentaires

  1. ralfie840@gmail.com

    Marie Antoinette N’AIMAIT PAS DU TOUT Louis XVI!Et ce fait EST CONNU TRES BIEN!Je suis tres surpris de voir que quelqu’un ne le sait pas encore!Certes,elle avait de l’amitie et meme de l’affection pour le roi,mais PAS D’AMOUR!Cette lettre ETAIT BEL ET BIEN DESTINEE a Fersen!D’ailleurs,ceci se voit CLAIREMENT des les paroles « vous n’etes pas ici »,presentes dans la lettre.Or,IL EST EVIDENT que le roi se trouvait ENSEMBLE AVEC LA REINE,gardes bien au Palais des Tuilleries.Donc,la lettre NE POUVAIT ETRE ADRESSEE QU’A FERSEN!

Laisser un commentaire

Vous devez être pour laisser un commentaire.