Lettre d’Albert Einstein à Erik Gutkind

3

min

einstein bis

Le mot Dieu n'est pour moi rien d'autre que l'expression et le produit de la faiblesse humaine.

Le 26 septembre 1905, le jeune Albert Einstein, alors âgé de 26 ans, publie dans la revue allemande Annalen der Physik un article intitulé « De l’électrodynamique des corps en mouvement », sur la théorie de la relativité restreinte. C’est cet article qui contient la fameuse formule E=mc² ! Figure mondiale des sciences et de la conscience humaine, ses recherches et son aura l’amenent à statuer sur la question énigmatique par excellence : l’existence de Dieu. Réponse en lettre d’un athée viscéral.

A-A+

Janvier 1954

Cher Mr Gutkind, pensée

Poussé par les suggestions répétées de Brouwer, j’ai bien lu votre livre et je vous remercie beaucoup de me l’avoir prêté. J’ai été frappé par ceci : nous avons beaucoup en commun dans notre approche factuelle de l’existence et de la communauté humaine. Notamment, votre idéal personnel selon laquelle les désirs égoïstes luttent pour la liberté et rendre la vie « belle et noble, avec une emphase sur l’élément purement humain ». C’est ceci qui nous unit dans une « attitude non-américaine ».

Enfin, sans la suggestion de Brouwer, je ne me serais jamais engagé intensément dans votre livre car il est écrit dans une langue qui m’est inaccessible. Le mot Dieu n’est pour moi rien d’autre que l’expression et le produit de la faiblesse humaine, la Bible est une collection de légendes honorables, mais toujours purement primitives et néanmoins assez puériles. Aucune interprétation, peu importe sa subtilité, ne pourra me faire changer d’avis. Pour moi, la religion juive, comme toutes les autres religions, est l’incarnation des superstitions les plus enfantines. Et le peuple juif, dont je suis très heureux de faire partie, et dont j’aime beaucoup la façon de penser, n’a pas de qualités particulières par rapport à un autre peuple. Aussi loin que remonte mon expérience, ils ne valent pas mieux que d’autres groupes humains, bien qu’ils soient protégés des pires cancers (la guerre) par un manque de pouvoir. Cela mis à part, je ne vois rien qui le définisse comme le peuple « élu ».

D’une manière générale, je trouve douloureuse l’idée que vous revendiquiez une position privilégiée et que vous la défendiez en dressant deux murs, emplis de fierté : un mur extérieur en tant qu’homme et un autre intérieur en tant que Juif. En tant qu’homme, vous affirmez, en quelque sorte, être dispensé d’une causalité généralement acceptée, et en tant que Juif vous revendiquez le privilège du monothéisme. Mais une causalité limitée n’est plus du tout une causalité, comme le merveilleux Spinoza l’a montré avec toute sa perspicacité. Et les interprétations animistes de la nature des religions ne peuvent pas, en principe, être annulées par ce privilège monothéiste. Avec de telles barrières, on ne peut atteindre qu’un certain auto-aveuglement, mais nos efforts moraux n’y gagnent rien. Bien au contraire.

Maintenant que j’ai assez ouvertement indiqué les différences entre nos convictions intellectuelles, il me semble assez clair que nous nous rapprochons sur des sujets essentiels, c’est-à-dire dans nos évaluations du comportement humain.

Ce qui nous sépare est ce que Freud appelle des « accessoires » intellectuels et la rationalisation. Par conséquent, je pense que nous nous comprendrions mieux si nous parlions de choses concrètes.

Je vous remercie bien cordialement et vous envoie mes meilleures salutations,

Bien à vous,

Einstein

Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre d’Albert Einstein à Django Reinhardt : « Nous nous rencontrerons un jour, j’en suis sûr, car rien n’est établi. »

Lettre d’Einstein à sa femme : « Tu renonces à toutes relations personnelles avec moi tant qu’elles ne sont pas absolument indispensables à des fins sociales. »

Lettre d’Albert Einstein à son fils Hans-Albert : « C’est comme ça qu’on apprend le mieux, quand on fait quelque chose avec tellement de plaisir qu’on ne voit pas le temps passer. »

les articles similaires :

23 commentaires

    • Agathe

      Souvent les génies écrivent très mal car leurs pensées vont tellement vite qu’elles se désynchronisent de leur vitesse d’écriture. En gros il pensait plus vite qu’il n’écrivait.

  1. Antoine Mechelynck

    Pourtant, il a dit, pour réfuter l’idée que la constante de Planck représentait à l’échelle microscopique un hasard irréductible, que «Dieu ne joue pas aux dés». Aujourd’hui que les progrès de la science semblent avoir donné raison au chat de Schrödinger contre le Dieu d’Einstein, je me dis que ce dernier aurait peut-être meux fait de s’en tenir à son athéisme initial…

    • Jean Delruelle

      double réflexion à partir de bases erronées:

      « Dieu ne joue pas aux dés » illustre le chaos déterministe (les lois micros sont bien connues) le macro en est une émergence statistique.Revoir Prigogine. Donc une façon d’exprimer que rien n’est pur hasard (repenser à l’effet papillon).
      Quant au « chat de Schrödinger » il s’agit d’une expérience de pensée complètement irréaliste .En effet, l’état dans lequel se trouve un vrai chat ne peut-être décrit par une fonction d’onde( nombre complexe) et ne peut donc se situer dans le domaine quantique.Le chat est un objet classique et doit être traiter par la mécanique de même nom.
      Lire à ce propos le livre de G.Charpak (Prix Nobel) et Roland Omnès: »Soyez savants, devenez prophètes. »

      • Pic Neigeux

        Et c’est aussi une façon de ramener Dieu vers la science, Dieu est mathématique, Dieu est peut être la somme de toutes les mathématiques, Dieu n’est au final qu’une donnée parmi tant d’autres, qu’un concept, qu’un jour nous comprendrons peut être si nous progressons assez..

        • Hannouche

          Dieu est assurément mathématique,c’est la science qui ramène à « Dieu »sans qu’on puisse en effet appréhender pour l’instant la signification de ce concept.

          • Johnny

            Dieu n’est pas mathématique.
            Dieu n’est que réthorique.

            Nietzche me manque…

  2. Leonard Jolibois

    Je lis sa lettre avec beaucoup d’attention mais, il arrive que le savant à tout embrouillé au sujet de : Dieu, juifs et religions sans baser sa prise de position sur un rapprochement des observations scientifiques aux oracles venus directement du Dieu de la bible. Sans oublier que le phophete Esaïe devançait les scientistes et scientifiques contemporains depuis la nuit des temps quand il affirma que :  » La planête terre est un cercle « , Esaïe 40:22. De façon comparative des millenaires apres la science moderne finit par confirmer Esaïe, le prophete. Par ailleurs, j’attendait de tout homme de science la sincérité de defier les indices bibliques qui evoquent ses préoccupations au lieu de statuer l’athéisme sur les vices et le comportement des religieux. Toutefois, les juifs ne sont pas un peuple sans origines ou tombé du ciel, ce sont des irakiens d’origines à travers leurs patriarches Chaldéens Abram et Saraï.Par contre, dui dit juif c’est simplement un peuple monothéiste formé par yaveh tiré d’une autre nation polythéiste. Ainsi, Einstein a eu grand tort de ne pas exposer son atheisme sur des pistes scripturaires qui engagent la curiosité des hommes de science et non sur les bêtises des mortels.

  3. majin gouki

    c’est tout à fait ce que je pensais depuis toujours ,les religions sont une évolution du chamanisme primitifs et toujours imbibés de sangs des sacrifices,la religions substitue la thérapie psychiatrique en calmant les peurs de l’homme face a la mort,les maladies,la famine,les guerres et l’inconnu ,aussi l’homme veut toujours fuir la futilité de son existence en croyant a l’immortalité et aux paradis qu’il peux continuer de vivre comme un extra life ♡♡ ,aussi intelligent qu’il soit l’homme deviens crédule devant la religion car la peur diminue l’intelligence et la capacité d’analyses logiques de l’homme ,aussi les religieux sont passés des maitres dans l’art de contrôler les masses psychologiquement par le texte ,l’acte de prières,les effets spéciaux comme le sombre intérieurs des églises avec des vitres et fresques,le jeune excessifs des musulmans au ramadan et la violence ,le shabat des juifs,les fêtes ….Diderot a une fois dit  » la religion est née lorsque le premier escroc a rencontré le premier crédule » ,on n’a pas besoins des religions médiévales,on a besoin de croire en humanité,amour ,altruisme et bienfaisance

  4. Pouic2

    Je vois pas ce que vous comprenez pas , ce caché derriere dieu c’est fuir la realité , une faiblesse humaine par rapport a la fatalité de la mort. L’homme a inventé dieu lorsqu’il a compris qu’il etait mortel…. a méditer.

  5. luzitu

    vous savez si vous croyez en l’humanité, l’amour, l’altruisme et la bienfaisance vous suivez la voie de Dieu … à votre façon. Le faire est encore mieux. Puis un jour, vous découvrirez qu’en vous levant chaque matin en disant certaines paroles vous arrivez à mieux tenir vos engagements moraux … c’est pas une prière, juste des mots. Vous vous tournez vers des gens qui partagent le même idéal de vie (église = assemblée de gens). Puis un jour, vous rencontrerez quelqu’un de charismatique qui semble porter vos idéaux mieux que vous-même. Vous n’êtes pas un mouton bien sur, mais les autres ne voient pas les choses selon votre perception. Il faudrait qu’ils y croient.

  6. orilla.rachedi@hotmail.fr

    bonjour,
    l’age y fait beaucoup, 26ans…mais le temps a fait le reste…sommes nous si peu fiers de savoir que Dieu sait tout sur tout!Sommes nous si peu utile a dire ..il a raison etant donnée qu’il etait soit disant fort!!par quel miracle savait il tout!!le progres, la science, le reel, le surnaturel!! non pas forcement etant donnée que l’utile n’est pas de croire mais d’etre vu..pour beaucoup ici!!la verité est de dire je suis chretienne car le Saint Esprit est la!!le connaissez vous pour ignorer qu’il faut etre vieux pour comprendre Dieu Tout Puissant!j’ai 51 ans et bien dans ma peau, sans aucune gene sachant que le Saint Esprit est la ehh sait tout sur tout!!je blague??eh non car Einstein arrivé vieux a prié, prié ehh a su qu’il existe…senile?? non pieux car vieux!

  7. philantrophia.dd@yahoo.com

    Avant de donner ce que vous pensez comme ,est ce cela est le Dieu a connaitre Dieu est connu quand il n’est pas connu.l’homme est jeté dans un qui lui semble étranger.

Laisser un commentaire

Vous devez être pour laisser un commentaire.