Lettre de Barbara à Jean-Claude Brialy

1

min

barbarabrialy

Mon petit amour joli.

Le saviez-vous ? Barbara (1930-1997), la plus envoûtante des dames en noir, s’est essayée au septième art au début des années 1970. Après avoir tourné aux côtés de Frédéric Rossif et Jacques Brel, c’est avec son ami Jean-Claude Brialy qu’elle interprète, dans L’Oiseau Rare, le rôle d’une diva délaissée. Au-delà de leurs rapports professionnels, les deux légendes entretenaient une amitié des plus douces, comme en témoigne cette lettre de la chanteuse de minuit à son « petit amour joli ».

A-A+

[1973 ?]

Mon petit amour joli,

Je sais bien tes angoisses : diriger, jouer, être attentif aux autres.

J’aime pas du tout faire du « cinéma ».

J’aime regarder, alors je te remercie de me laisser voir quand tu diriges.

Je te fais tout à fait confiance.

Je voudrais tant être prête à ce que tu veux, mais je suis incapable de faire ça.

Pourquoi que tu prends pas Bernadette Lafont ?

En tous cas mon amour, sois très à l’aise. Coupe-moi dans les « rushs », je serai pas du tout vexée.

Remercie toute ton équipe et ne te fais aucun soucis, je serai là le 26 au matin. Car je t’aime.

brialy
( Jean-Claude Brialy, J'ai oublié de vous dire, Paris, Pocket, 2005. ) - (Source image : Barbara en 1968 (Jac. de Nijs. Nationaal Archief, Den Haag, Rijksfotoarchief: Fotocollectie Algemeen Nederlands Fotopersbureau (ANEFO), 1945-1989) et Jean-Claude Brialy en 1992 (photographie de Roland Godefroy), Wikipedia Commons)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

les articles similaires :