Lettre de Cyrano de Bergerac à Roxane

1

min

Cyrano

Je suis et serai jusque dans l’autre monde celui qui vous aima sans mesure.

Savinien Cyrano de Bergerac (mars 1619 – 28 juillet 1655) est un homme de lettres et libertin du XVIIème siècle, devenu un véritable mythe pour avoir inspiré à Edmond Rostand sa célèbre pièce de théâtre. Quand, au dernier acte de la pièce, Cyrano lit cette lettre à voix haute alors que la nuit est tombée, Roxane reconnait celui qu’elle avait entendu depuis son balcon quinze ans plus tôt et croyait être Christian, découvrant ainsi toute la « généreuse imposture » dont elle fut victime…

A-A+

[non renseigné]

Roxane, adieu, je vais mourir !

C’est pour ce soir, je crois, ma bien aimée !

J’ai l’âme lourde encor [sic] d’amour inexprimée [sic],

Et je meurs ! jamais plus, jamais mes yeux grisés,

Mes regards dont c’était les frémissantes fêtes,

Ne baiseront au vol les gestes que vous faites ;

J’en revois un petit qui vous est familier

Pour toucher votre front, et je voudrais crier et je crie.

Adieu !

Ma chère, ma chérie,

Mon trésor…

Mon amour !

Mon cœur ne vous quitta jamais une seconde,

Et je suis et serai jusque dans l’autre monde

Celui qui vous aima sans mesure, celui…

( Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, 1897 ) - (Source image : Creative Commons)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre de Cyrano de Bergerac sur le printemps : « Ne pleurez plus, le beau temps est revenu. »

Lettre du Vicomte de Valmont à la Présidente de Tourvel : « Je t’ai prise avec plaisir, je te quitte sans regret. »

Lettre de Cyrano de Bergerac contre un Jésuite : « Jésus avait-il en sa compagnie des personnes qui conseillassent l’homicide ? »