Lettre de Don Quichotte à Dulcinée du Toboso

1

min

Le blessé dans l’intime région du cœur, dulcissime Dulcinée du Toboso, te souhaite la bonne santé dont il ne jouit plus.

Miguel de Cervantes Saavedra (29 septembre 1547 – 23 avril 1616), romancier, poète et dramaturge espagnol, est l’auteur de L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche, l’un des romans les plus lus de l’histoire de l’humanité.
Pour Milan Kundera, il s’agit même du premier « roman moderne européen ». Les tribulations d’un rêveur idéaliste et irraisonné, justicier autoproclamé, Don Quichotte, naissent d’un élan amoureux pour sa belle Dulcinée. Lettre fictive qui épouse la vérité de l’amour.

A-A+

1605 - 1615

Haute et souveraine dame,

Le piqué au vif des pointes de l’absence, le blessé dans l’intime région du cœur, dulcissime Dulcinée du Toboso, te souhaite la bonne santé dont il ne jouit plus. Si ta beauté me dédaigne, si tes mérites cessent d’être portés en ma faveur, et si tes rigueurs entretiennent mes angoisses, bien que je sois passablement rompu à la souffrance, mal pourrai-je me maintenir en une transe semblable, qui n’est pas seulement forte, mais durable à l’avenant.

Mon bon écuyer Sancho te fera une relation complète, ô belle ingrate, ô ennemie adorée, de l’état où je me trouve en ton intention. S’il te plaît de me secourir, je suis à toi ; sinon, fais à ta fantaisie, car, en terminant mes jours, j’aurai satisfait à mon désir et à ta cruauté.

À toi jusqu’à la mort,

Le chevalier de la Triste-Figure.

Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

Dernière lettre de Miguel de Cervantes : « Hier ils m’ont donné l’Extrême-Onction, et aujourd’hui j’écris cette lettre. »

les articles similaires :