Lettre de Freud à Jung

1

min

freudjung

Je vous propose donc que nous rompions tout à fait nos relations privées.

A l’aube du XXème siècle, naît l’une des grandes révolutions humaines, avant l’émergence des neuro-sciences, qui allait en accompagner le développement : l’invention de la psychanalyse, par Sigmund Freud. Très vite, elle devient une aventure collective et Freud recrute de jeunes médecins prêts à bouleverser leur époque pour prêcher le nouvel évangile, s’adonner à l’étude de l’inconscient sous sa coupe. Freud voit en Jung, son cadet de 21 ans, son héritier, son fils spirituel destiné à reprendre et perpétuer le flambeau du père de la psychanalyse. Mais le fils prodigue dérape, se révolte contre le père et à la tentative rationnelle et l’œuvre scientifique de Freud, il oppose avec témérité la psycho-synthèse et la psychologie des profondeurs, largement spiritualistes et mystique. L’affrontement inévitable sera un véritable roman familial, s’achevant dans une rupture irréconciliable entre le patriarche juif exilé à Londres pendant que Jung s’embourbe avec les Nazis.

A-A+

3 janvier 1913

Je vous propose donc que nous rompions tout à fait nos relations privées. Je n’y perds rien, car dans mon âme je ne suis plus lié à vous que par le fil ténu de l’effet prolongé de déceptions antérieures, et vous ne pouvez qu’y gagner, puisque vous avez récemment déclaré à Munich qu’une relation intime avec un homme agissait de façon inhibitrice sur votre activité scientifique. Prenez donc votre pleine liberté et épargnez-moi les prétendus « services d’amitié ». Nous sommes d’accord sur ce point, que l’homme doit subordonner dans son domaine ses sentiments personnels aux intérêts généraux. Vous n’aurez donc jamais de raison de vous plaindre d’un manque de correction chez moi là où il s’agit de communauté de travail et de la poursuite de buts scientifiques ; je peux le dire, aussi peu de raison désormais que jusqu’à présent. D’autre part j’attends la même chose de vous.

couv

( Correspondance Sigmund Freud et Carl Jung, Correspondance 1906 - 1914, Editions Gallimard, NRF ) - (Source image : Sigmund Freud par Max Halberstadt, 1922, © Wikimedia Commons / Carl Jung, © Wikimedia Commons)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

les articles similaires :