Lettre de Kirk Douglas à Al Pacino

1

min

kirk

Vous êtes un bon acteur – un grand acteur.

Kirk Douglas (né le 9 décembre 1916), acteur, réalisateur, producteur de cinéma et écrivain américain, est l’une des icônes intemporelles du cinéma, immortalisé par exemple dans le Spartacus de Stanley Kubrick. Au-delà de sa notoriété, et encore à l’âge vénérable qu’il fête en 2016, l’acteur reste un homme humble, prêt à reconnaitre le talent de la génération suivante. Cette missive qu’il envoie à Al Pacino, et qu’il rapporte dans ses mémoires, illustre toute la bienveillance du grand homme. Hommage épistolaire !

A-A+

2006

Cher Al Pacino,
Il y a des années de cela, j’ai pris place dans un petit théâtre pour voir une pièce, Indian Wants the Bronx, écrite par Israel Horowitz, et avec pour vedette Al Pacino.
J’ai été hypnotisé par votre performance, votre capacité à regarder directement le public et à prendre les commandes. C’était il y a bien longtemps et peut-être que vous avez oublié. Je suis allé dans les loges afin de vous donner une tape dans le dos et vous dire que vous alliez devenir une star.
Je ne vais pas souvent au cinéma mais je vous vois à la télé. Chaque fois que je tombe sur Scent of a Woman [Le Temps d’un week-end ndT], je ne peux pas résister. Je peux vous imaginer jouer une scène d’un homme aveugle dansant le tango et la rendre crédible.
Vous êtes un bon acteur – un grand acteur.
Je vous souhaite le meilleur,
Kirk Douglas.
***
Les mémoires de Kirk Douglas présentent la réponse de l’acteur (« This time I got an answer ») :
Cher Mr Douglas,
La dernière fois que j’étais aussi ravi d’écouter quelqu’un, c’était quand vous êtes venu dans ma loge après The Indian Wants the Bronx. C’est un moment que je n’oublierai jamais. Maintenant, votre lettre me va droit au cœur. Vous êtes quelqu’un qui a fait plus que survivre : vous avez été un conquérant, avec beaucoup de douceur et de générosité. Merci pour le cadeau que constitue votre lettre. Je vous ai admiré pendant toutes ces années, en m’imprégnant de votre travail. J’ai vu récemment Lonely Are the Brave [Seuls sont les indomptés ndT] pour la troisième fois. C’est un grand film et chacun devrait regarder la performance que vous réalisez dedans, une fois par semaine pour le reste de sa vie.
Je vous embrasse,
Al Pacino
518hy04vSJL._SX331_BO1,204,203,200_
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre de Francis Ford Coppola à Marlon Brando : « Marlon je te respecte énormément. »

Lettre ouverte de Kirk Douglas à propos de Trump : « Ce ne sont pas les valeurs pour lesquelles nous avons combattu lors de la Seconde Guerre mondiale. »

Lettre de Xavier Dolan à Leonardo DiCaprio : « J’ai huit ans. Je suis l’un vos fans. »

les articles similaires :