Lettre de Léo Ferré à l’arriviste

2

min

leoferre

Vous marchez droit, certes, très droit, mais j’ai le regret de vous assurer que vous rampez

Léo Ferré (24 août 1916 – 14 juillet 1993), fut l’un de ces auteurs-compositeurs dont la puissance des textes continue de faire de lui un véritable symbole. L’auteur a toujours eu un avis bien mitigé face à l’épistolaire. Les lettres qu’il reçut au cours de sa vie furent soit les seules « capables de [le] réconcilier avec les autres », ou le signe que « les gens bien sont ceux qui ne [lui] écrivent pas ». Bien loin de cet amour haine, l’auteur d’Avec le temps s’est plu à écrire de longues lettres dont la justesse et la prose n’appartiennent qu’à lui.

A-A+

Mon cher, les complexes c’est bien, ça s’explique, c’est un peu les fourriers du psychiatre, mais celui dont vous êtes nanti, me paraît très très gros. Vous avez le complexe que je me permets d’appeler d’une façon un peu confuse, le complexe de la SNCF, vous voulez prendre tous les trains à la fois. Vous êtes ce qu’on appelle un arriviste.

 

Pardonnez-moi de vous dire les choses brutalement mais oui, vous voulez tout prendre, enfin prendre ce qui risque de vous conduire quelque part, c’est pour cela que je vais vous étudiez quand j’en ai le loisir, à la gare de Lyon…

 

Vous faites tout ce qu’il faut sauf ce qui me paraît être essentiel pour un « homme » : la méditation, si vous avez assez de vocabulaire intime et l’humilité…

 

Vous arriverez, j’en suis sûr, vous arriverez… je le vois déjà à la courbure de votre échine. Vous marchez droit, certes, très droit, mais j’ai le regret de vous assurer que vous rampez, en dedans, vous êtes un reptile…

 

Quand vous serez arrivé, faites-moi signe… Je vous donnerai le moyen d’arriver encore : c’est ce que j’appelle l’arrivé arriviste. Ça existe et comme vous êtes parti je ne vous vois pas déganté de sitôt….

couv
( Léo Ferré, Lettres non postées, La mémoire et la mer ) - (Source image : Concert de Léo Ferré en soutien à Radio libertaire. 10e anniversaire de Radio libertaire au Palais des sports de Paris, 1991, Fédération Anarchiste, © Wikimedia Commons)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

les articles similaires :