Lettre de Mark Twain à sa femme, Olivia Clemens

3

min

Six années se sont écoulées depuis mon premier grand succès dans l'existence, t'avoir conquise.

Mark Twain (30 novembre 1835 – 21 avril 1910) est un écrivain et journaliste américain, bien connu pour son humour, ses traits pamphlétaires, ainsi que ses œuvres les plus lues, Les Aventures de Tom Sawyer (1876) et celles de Huckleberry Finn (1885). Mark Twain épouse en 1870 Olivia Clemens, née Langdon. Leur mariage paisible et heureux, comme le montre la lettre suivante, durera jusqu’à la mort de son épouse, en 1904.

A-A+

27 novembre 1875

Livy, ma chérie,

Six années se sont écoulées depuis mon premier grand succès dans l’existence, t’avoir conquise. Et trente ans ont passé depuis que la Providence a préparé cet heureux événement en t’envoyant dans ce monde.

Chaque jour que nous vivons ensemble conforte ma certitude : nous ne voudrons plus jamais être séparés pas plus que nous ne pouvons imaginer un jour où nous regretterions d’avoir été unis. Tu m’es chaque jour un peu plus chère, mon enfant, que tu ne l’étais au dernier anniversaire de cette naissance. Alors tu m’étais plus chère encore que tu ne l’étais l’année précédente, tu m’es devenue de plus en plus chère dès le premier de ces anniversaires, et je ne doute pas que cette précieuse progression se poursuivra jusqu’à la fin.

Attendons les anniversaires à venir avec impatience, avec leur âge et leurs cheveux blancs sans peur et sans peine, confiants car nous savons que l’amour que nous nous portons suffira à les bénir.

Alors, avec l’abondante affection que j’ai pour toi et nos bébés, je salue ce jour qui t’apporte la grâce maternelle et la dignité de trois décennies !

Bien à toi, pour toujours,

S. L. C.  [Samuel Langhorne Clemens, le véritable nom de Mark Twain]

letters Mark Twain

Découvrez les conseils des grands écrivains
pour déclarer votre amour ici :

00DesLettres-lestutos
( Complete Letters of Mark Twain, Echo Library, 2007 / Traduction © DesLettres ) - (Source image : Mark Twain en 1907 par A.F. Bradley, New York © domaine public)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction

Lettre de Henry Miller à Anaïs Nin : « Anaïs, je croyais t’aimer, avant ; ce n’était rien à côté de la certitude que j’en ai aujourd’hui. »

Lettre de Charles Dickens à Maria Beadnell : « Le fruit de notre passion a sans nul doute été la mélancolie. »

Lettre de Jack London à un éditeur : « Le monde est trop vaste, et il m’appelle à grands cris. »

les articles similaires :