Lettre de Marlon Brando à une hôtesse de l’air

2

min

brando

J’espère que nos regards se croiseront à nouveau un jour.

Sous ses airs de mâle brut, Marlon Brando cache une intelligence et une sensibilité insoupçonnées. Pour témoin, cette lettre adressée à une hôtesse de l’air rencontrée en plein vol : quelques mots échangés, un croquis psychologique et un désir fin, une rencontre à poursuivre. Qui veut être l’hôtesse de l’air ?

A-A+

1966

Chère Mademoiselle,

Il y a quelque chose d’indéfinissable dans votre visage, quelque chose de beau, pas « joli » au sens banal du terme. Vous avez quelque chose de gracieux, tendre et féminin. Vous semblez être une femme qui a été aimée dans son enfance, ou alors, d’une façon ou d’une autre, les mystères de la génétique vous ont accordé les dons du raffinement, de la dignité et de l’élégance. Peut-être que cela ne vous correspond pas du tout.

En dépit de votre apparence gothique, vous dégagez quelque chose de par votre expression, votre contenance et votre conduite en général, dégagent quelque chose d’inhabituel et de saisissant.

Ce fut une agréable rencontre quoique brève, je vous souhaite le meilleur et j’espère que nos regards se croiseront à nouveau un jour.

Bien amicalement,

Marlon Brando

Lettre de Marlon Brando à une hôtesse de l’air : « J’espère que nos regards se croiseront à nouveau un jour. »
( http://bit.ly/200CWOE ) - (Source image : Marlon Brando, Lou Wolf44, http://bit.ly/1stZIUT, © Wikimedia Commons / Stewardess, circa 1949-50, American Overseas, Flaghip Denmark, Boeing 377 Stratocruiser, Photo by Chalmers Butterfield, © Wikimedia Commons )
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre de Marlon Brando à Tarita: « Tu es avec moi, en mes pensées toujours, avec le petit bébé. »

Lettre de Marlon Brando à Tennessee Williams : « Le succès est une vraie pute. »

Lettre de Francis Ford Coppola à Marlon Brando : « Marlon je te respecte énormément. »

les articles similaires :