Lettre de Vladimir Nabokov à Véra

2

min

nabokov

J'ai besoin de toi, mon conte de fée.

Vladimir Nabokov (22 avril 1899 – 2 juillet 1977), sulfureux écrivain d’origine russe et américain d’adoption, est notamment connu pour ses romans Lolita (1955), La Méprise (1934) ou Feu Pâle (1962). Il rencontre Véra Slonim en mai 1923 et fait d’elle sa dactylo et sa traductrice avant de l’épouser en 1925. En plus de lui dédier la quasi-totalité de ses œuvres, Nabokov lui adresse des lettres d’amour d’une rare beauté.

A-A+

Juillet 1923

Je ne le cacherai pas : je ne suis tellement pas habitué à être — disons, compris, peut-être, — tellement pas habitué, que dans les toutes premières minutes de notre rencontre j’ai pensé que c’était une blague… Mais après… Et il y a des choses dont il est difficile de parler — leur merveilleux pollen s’écorcherait au contact du monde… Tu es charmante… […]

Oui, j’ai besoin de toi, mon conte de fée. Car tu es la seule personne avec qui je peux parler de la teinte d’un nuage, de la chanson d’une pensée — et de la façon dont, quand je suis allé travailler aujourd’hui et que j’ai regardé un grand tournesol dans les yeux, il m’a souri de toutes ses graines. […]

À bientôt mon étrange joie, ma tendre nuit.

Traduction DesLettres ©


♥ Découvrez les SMS que Nabokov aurait envoyés à Véra ici ♥

00DesLettres-lestutos
( http://bit.ly/24VR2I1 ) - (Source image : Vladimir et Vera Nabokov, Montreux, Giuseppe Pino (Mondadori Publishers), Octobre 1969, © Wikimedia Commons)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre de Vladimir Nabokov à Véra : « Avec mon amour j’aurais pu remplir dix siècles de feu. »

Lettre de Charles Bukowski à Linda King : « Essayer d’attraper ta langue avec ma bouche… »

Lettre de Jacques Higelin à Pipouche : « Vous m’avez réappris la fraîcheur d’aimer. »

les articles similaires :