école doisneau

Vous les professeurs, plutôt que de faire de l'école un plaisir, vous la transformez en une terrible torture pour les élèves en difficulté.

Lettre d’un élève à un professeur

La rentrée des classes ne réjouit pas tous les élèves, preuve avec cette lettre d’un enfant rebelle à la reprise des cours, avec explication de texte : le jeune écolier pointe du doigt une pédagogie parfois humiliante et un enseignement qui, semblerait-il, le terroriserait ! Messieurs les professeurs, vous n’avez qu’à bien vous tenir ! Bonne rentrée à tous !

Envoyer la lettre par email

1

min

A-A+

Inconnue

Cher Monsieur,

J'écris cette lettre pour mon propre bien et celui des autres garçons. Vous les professeurs, plutôt que de faire de l'école un plaisir, vous la transformez en une terrible torture pour les élèves en difficulté. Pour ma part, je n'ai jamais vraiment aimé l'école mais depuis que je suis arrivé à Rockdale, je suis tout simplement terrifié à l'idée d'aller en cours. C'est de la faute de toutes vos railleries et de vos moqueries envers les élèves qui ne s'en sortent pas, et même les autres. Si jamais un garçon commet des erreurs, au lieu d'essayer de l'aider, vous regardez par-dessus son ardoise : soit vous lui donnez des coups de canne, soit vous épelez à voix haute ses étourderies devant 100 autres garçons qui sont toujours prêts à s'en moquer. C'est pour ça que tant de garçons sont prêts à sécher les cours. Et donc, au lieu d'attendre avec impatience les jours d'école, j'attends avec impatience le moment où je recevrai un certificat qui m'autorisera à quitter l'école. Et quand l'âge adulte arrivera, je me souviendrai avec tristesse de mes journées d'écolier plutôt que de m'en souvenir avec bonheur.

A. Margett.