Dernière lettre de Gustave Flaubert, à Guy de Maupassant

2

min

Apporte-moi la liste des idiots qui font des comptes rendus, soi-disant littéraires, dans les feuilles.

Gustave Flaubert s’éteint le 8 mai 1880, d’une hémorragie cérébrale, à cinquante-huit ans. La dernière lettre qu’il a écrite, il l’a envoyée à son compatriote normand et disciple, Guy de Maupassant, qui était lui-même alors déjà malade. Dans cette ultime missive du grand épistolier, on retrouve quelques traits de plumes qui ne l’ont jamais quitté : une ironie savoureuse, et un tempérament prompt à vitupérer délicieusement.

A-A+

[Croisset, 3 mai 1880]

C’est fait, ma lettre pour Banville sera à Paris ce soir.

La semaine prochaine apporte-moi la liste des idiots qui font des comptes rendus, soi-disant littéraires, dans les feuilles. Alors nous dresserons « nos batteries ». Mais souviens-toi de cette vieille maxime du bon Horace : Oderunt poetas.

Et puis l’Exposition !!! Monsieur !! J’en suis scié déjà ! Elle m’em… d’avance. J’en dégueule d’ennui, par anticipation.

À propos d’arts inférieurs, j’ai adressé hier au jeune Charpentier une première aux Corinthiens, qui ne figurera pas dans le bazar de la Vie Moderne. Dans leur dernier numéro ils ont coupé une scène juste à son milieu, pour un article de sport, et, au lieu de faire le dessin du décor, c’est une vue du Pont-Neuf. Actualité palpitante. Si la maison Charpentier ne me paie pas immédiatement ce qu’elle me doit et ne m’aboule pas une forte somme pour la féerie, Bouvard et Pécuchet iront ailleurs. L’importance attachée à ces niaiseries, le pédantisme de la futilité m’exaspère (sic). Bafouons le chic !

Huit éditions des Soirées de Médan ? Les Trois contes en ont eu quatre. Je vais être jaloux.

Tu me verras au commencement de la semaine prochaine.

Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction

Dernière lettre de Baudelaire à Charles Asselineau : « Le médecin a prononcé le grand mot : hystérie. »

Dernière lettre de Choderlos de Laclos à Napoléon Bonaparte : « Voilà ce qui m’occupe dans ce moment où tout va finir pour moi. »

Dernière lettre de Marcel Proust à Henri Duvernois : « Si je survis, on se verra. »

les articles similaires :

  1. Zoubir Yahiaoui

    Les deux écrivains appartenaient au cercle de Médan ( Recueil des Soirées de Médan réunit six noms : ceux d’Émile Zola et de ses disciples, Guy de Maupassant, …publié en avril 1880, ). Gustave Flaubert, un écrivain talentueux et iconoclaste a exercé une influence considérable sur Maupassant.

Laisser un commentaire

Vous devez être pour laisser un commentaire.