Lettre d’Anton Tchekhov à Alexeï Sergueïevitch Souvorine

1

min

J'écris La Mouette non sans plaisir.

La Mouette est une comédie en quatre actes d’Anton Tchekhov, créée le 17 octobre 1896 au théâtre Alexandrinski de Saint-Pétersbourg. La première représentation de la pièce fut un échec total puisque Vera Komissarjevskaïa, qui passait pour la plus grande comédienne russe de son temps et jouait Nina, avait été si gênée et intimidée par l’hostilité du public qu’elle en perdit complètement la voix. Tchekhov n’en fut guère surpris, comme l’atteste cette lettre qu’il écrivit à l’éditeur Alexeï Souvorine en 18952.

A-A+

18 octobre 1896

J’écris La Mouette non sans plaisir, même si je vais à l’encontre de toutes les lois dramaturgiques… C’est une  comédie avec quatre rôles de femmes et six rôles d’hommes, quatre actes, un paysage (une vue sur un lac) ;  beaucoup de discours sur la littérature et l’art, peu d’action, cinq tonnes d’amour.

( Letters of Anton Chekhov, translated by Constance Garnett, New York, 1920 ) - (Source image : Wikipédia)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre d’Anton Tchekhov à son collègue Plechtchéev : « Je hais le mensonge et la violence sous toutes ses formes. »

Lettre de Tchekhov à Souvorine : « Nous écrivons la vie telle qu’elle est, fini, terminé. »

Lettre de Léon Tolstoï à Zinaïda Lioubotchinskaïa : « La vie est indestructible. »

les articles similaires :