Lettre de Charles Dickens à Maria Beadnell : « Le fruit de notre passion a sans nul doute été la mélancolie. » - Des Lettres