Lettre de Charles Péguy à sa femme Charlotte

2

min

Je périrai peut-être. Je ne crèverai pas.

16 août 1914 : Le lieutenant Charles Péguy n’a plus que 20 jours à vivre. La lettre qui suit est l’une des toutes dernières lettres structurées envoyées à sa femme. Péguy est tué d’une balle en plein front le samedi 5 septembre 1914 au Plessis-l’Evèque près de Meaux en pleine bataille de l’Ourcq, pendant la période la plus sanglante de la Grande Guerre. Le poète tombe alors qu’il charge à la tête de sa compagnie et s’écrie, dans un dernier souffle avant d’expirer « Oh mon Dieu, mes enfants…»

Ouvrage publié avec le soutien de la Fondation La Poste

A-A+

Je vis toujours dans cet enchantement d’avoir quitté Paris le cœur pur. Vous savez que j’ai pu embrasser lundi Pesloüan et sa femme.
Je suis lavé de toute cette écume que vingt ans de guerre civile avaient fini par me laisser.

Vous-mêmes je pense à vous sans une ombre et dans une hésitation. Je vous embrasse fidèlement

Péguy

Si je ne reviens pas, vous irez pour moi à Chartres tous les ans. Vous ne pouvez pas soupçonner ce que nous devons à ce sanctuaire.

Mon adresse est désormais M. Péguy lieutenant à la 19ème compagnie 276ème régiment d’infanterie. Rien de plus. Ne mettez rien dans vos lettre qui soit des nouvelles politiques ou militaires. Les lettres qui portent la moindre mention d’ordre public sont interceptées. Nous-mêmes nous n’avons pas le droit de dire où nous sommes. Ces mesures sont fort sages. Il faut avant tout ne pas renseigner l’ennemi.

Je me porte admirablement. Une fois sur les routes je me suis retrouvé le marcheur que j’étais il y a vingt ans. Je périrai peut-être. Je ne crèverai pas.

Quoi qu’il y ait, une fidélité éternelle, mais une fidélité sans deuil. Tant de choses m’ont été données.

Reçu une lettre de ma mère.

Je vous embrasse fidèlement

Péguy

peguy
L’écriture manuscrite de Charles Péguy
livre
( L’Amitié Charles Péguy, numéro 147 – 37e année, L’été 14 de Péguy. Juillet-septembre 2014. )
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

les articles similaires :