Lettre de D’Annunzio à Luisa Baccara : « Et toute la peine de mon aride journée se diluait dans tes baisers. » - Des Lettres