Lettre de Debussy à Lilly Texier

1

min

Impatient de ta bouche, de ton corps et de t’aimer.

Claude Debussy (22 août 1862 – 25 mars 1918) n’est pas qu’un compositeur de génie qui révolutionna la musique au tournant du XXème siècle. Si son esprit créatif s’est surtout exprimé dans ce domaine, il est aussi un épistolier enflammé dont les lettres d’amour à Marie-Rosalie (dite Lilly) Texier, qu’il épouse en 1899, figurent au panthéon des plus belles déclarations.

A-A+

Lundi. 24 Av/99.

Ma chère petite Lili.

Claude n’est pas encore guéri des morsures de ta chère petite bouche ! et il ne peut guère faire autre chose que de penser à cette soirée où tant de bonheur inespéré lui fut donné par toi, cela de la façon la plus jolie, et avec l’abandon le plus complet qui soit au monde.

Vois-tu, Lili jolie ; il y avait en nous, presque malgré nous, quelque chose d’ardemment passionné qui brûlait secrètement et n’attendait qu’une occasion de se manifester.

Et tu as ressenti une joie, aussi folle, aussi aiguë que la mienne, avoue qu’il eût été dommage que cette soirée n’arrive pas, pour nous prouver ce que nous pensions l’un de l’autre.

Reçois mon infini remerciement de tout ce que j’ai d’amour pour toi. Tâche de ton côté de m’en donner le plus possible…

Crois aussi que ce Samedi où je dois te revoir me paraît affreusement lointain…

Impatient de ta bouche, de ton corps et de t’aimer.

Ton

Claude

( DEBUSSY (Claude), Correspondance, Hermann, 1993 ) - (Source image : Debussy par Nadar [1908] © Wikimedia Commons)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

les articles similaires :