Lettre de Doris Lessing à Alex Allan, secrétaire du Premier Ministre Britannique John Major

1

min

Définitivement, l'Empire Britannique n'existe pas.

L’écrivaine britannique Doris Lessing s’est éteinte le 17 novembre 2013. Cette grande dame des lettres britanniques, pionnière du féminisme et militante marxiste, anticolonialiste et anti-apartheid, laisse une œuvre romanesque considérable, souvent adaptée au cinéma (par exemple, Perfect Mothers, d’Anne Fontaine en 2013). Prix Nobel de Littérature en 2007, comparée à Simone de Beauvoir dans le monde anglo-saxon, son caractère affable mais intègre était légendaire, comme en témoigne cette lettre écrite en 1992, refusant le titre de Dame de l’Empire Britannique.

A-A+

24 novembre 1992

Cher Alex Allan,

Je suis désolée de ne pas avoir répondu plus tôt, mais j’étais aux Etats-Unis.

Je vous remercie de l’honneur que vous me proposez et j’en suis très heureuse. Mais parfois, je me demande: « Où est donc l’Empire Britannique ? »

Définitivement, il n’existe pas. Et je me rends compte maintenant que je ne suis pas la seule à le dire.

C’est une imposture que de donner des honneurs au nom d’un Empire inexistant.

Et il y a plus. Quand j’étais jeune, j’ai fait de mon mieux pour détruire cette part de l’Empire Britannique que j’habitais, à savoir, la Rhodésie du Sud [ancien Zimbabwe].

Et n’est-ce pas déplaisant pour une personne âgée d’accepter les honneurs d’une institution qu’elle a attaquée dans sa jeunesse ?

Et pourtant…qu’il aurait été agréable d’être une grande dame ! J’aurais adoré cela. Dame de quoi ?

Dame de Grande-Bretagne ? Dame des Iles Britanniques ? Dame du Commonwealth ? Dame de … ? Qu’importe.

Pardonnez mon côté rustre. J’en suis navrée, vraiment navrée.

Sincèrement, vôtre

Doris Lessing.

Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

les articles similaires :