Lettre de Frida Kahlo à Diego Rivera

1

min

Je t’appelle AUXOCHROME, celui qui capte la couleur.

Frida Kahlo, artiste peintre mexicaine, n’eut qu’un seul et véritable amour tout au long de sa vie : Diego Rivera. Père du muralisme, celui qui sut s’emparer du cœur de l’oiseau de nuit n’eut pas la finesse suffisante pour le traiter pour ce qu’il était, le cœur d’une femme brisée par la vie. Après des décennies de tromperie, notamment avec la propre sœur de Frida, le divorce sera prononcé. Quelques années plus tard, le mariage sera prononcé une nouvelle fois. Cette brève lettre dévoile l’amour que ressentit la jeune femme pour son maître à penser : celui qui, vital, ne cesse d’aveugler.

A-A+

[Sans date]

Mon Diego,

Miroir de la nuit.

Tes yeux vert épée dans ma chair. Des vagues entre nos mains.

Toi tout entier dans l’espace plein de sons — dans l’ombre et dans la lumière. Tu t’appelais AUXOCHROME — celui qui capte la couleur. Et moi CHROMOPHORE — celle qui donne la couleur.

Tu es toutes les combinaisons de nombres. La vie. Mon désir est de comprendre la ligne la forme l’ombre le mouvement. Tu remplis et je reçois. Ton mort parcourt tout l’espace et arrive à mes cellules qui sont mes astres et va aux tiennes qui sont ma lumière.

Lettre de Frida Kahlo à Diego Rivera : « Je t’appelle AUXOCHROME, celui qui capte la couleur. »
( http://bit.ly/29HX1Lb / Traduction : Lison M. ) - (Source image : Frida Kahlo par Guillermo Kahlo, 15 juin 1919, Museo Frida Kahlo © Wikimedia Commons)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre de Frida Kahlo à Diego Rivera : « Ça n’a pas changé ma douleur et tu le sais, c’est presque une condition immanente à mon être. »

Lettre de Frida Kahlo à Diego Rivera : « Reste dans ta misérable vie de porc, tu n’es qu’une merde. »

Lettre de Frida Kahlo à Diego Rivera : « La béance de tes aisselles est mon refuge. »

les articles similaires :