Lettre de Gérard de Nerval à son père

1

min

Si la vie est un voyage, je demande à voyager quelques jours pour ma santé.

L’immense poète Gérard de Nerval (22 mai 1808 – 26 janvier 1855) incarne les affres et la grandeur du romantisme, bercé d’insuccès, de coups de génie et de crises de démence si violentes que son entourage l’interna à plusieurs reprises. En 1853, suite à diverses crises de troubles nerveux, survenues pour la deuxième fois, le poète est admis dans la maison de santé de Montmartre. À l’occasion de la Journée Mondiale de la santé mentale, découvrez cette lettre adressée à son père qui fut écrite durant cette époque et qui révèle les troubles qui habitaient alors le poète.

A-A+

22 octobre 1853

Mon cher papa,

Voilà une troisième lettre que je t’écris depuis que je suis ici. On m’a conseillé de ne pas envoyer la seconde, qui était encore un peu bizarre, du moins aux yeux des docteurs. Tu as dû en recevoir une, et tu as envoyé Évariste, qui n’a pu me voir. Aujourd’hui, je vais très bien, et ce qui le prouve, c’est que je dois dîner aujourd’hui au château avec M. Blanche et Châtillon, un de mes bons amis. Dis donc à Évariste qu’il revienne. Ma rechute a duré une huitaine de jours, mais je n’ai pas souffert. M. Blanche a fait faire mon déménagement et je suis ici dans mes meubles, avec mes livres et mes tableaux. Tâche donc de venir un jour par l’omnibus, que l’on prend sur la place du Palais-Royal, pour Passy. Du reste, j’irai te voir demain ou après, si… La prolongation de mon séjour est due surtout à certaines bizarreries qu’on avait cru remarquer dans ma conduite. Fils de maçon et simple louveteau, je m’amusais à couvrir les murs de figures cabalistiques et à prononcer ou à chanter des choses interdites aux profanes ; mais on ignore ici que je suis compagnon-égyptien. Enfin, j’en suis sorti et je ne souhaite à personne de passer par les mêmes épreuves. Si la vie est un voyage, je demande à voyager quelques jours pour ma santé. […]

Je t’embrasse de tout mon cœur.

Ton fils,

Gérard Labrunie de N.

nerval

( Gérard de Nerval, Dernières lettres à son père et au docteur Blanche, L'Insulaire ) - (Source image : Photography of Gérard de Nerval by Félix Nadar, Unknown date © Wikimedia Commons)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

les articles similaires :