Lettre de Gustave Flaubert à Louise Colet : « J'aime les œuvres qui sentent la sueur. » - Des Lettres