Lettre de James Dean à Barbara Glenn

2

min

Je t'aime toi et veux te voir.

Alors en tournage pour le film d’Elia Kazan, A l’Est d’Eden, James Dean écrit cette lettre éplorée à sa fiancée de l’époque, Barbara Glenn. La star américaine, véritable icône des années 50, se désole ici de son exil forcé en se confiant à sa bien-aimée, un an avant sa tragique disparition.

A-A+

26 avril 1954

Ma très chère Barbara,

Je ne me plais pas ici. Je n’aime pas les gens d’ici. Je les aime à la maison (New York) et je t’aime toi et veux te voir. Dois-je toujours être pitoyable ? Je pousse si fort les gens à me rejeter. Pourquoi ? Je n’ai pas envie d’écrire cette lettre. Il serait plus judicieux de garder le silence. « He ben ! Je suis sacrément grave. »

Je suis arrivé ici jeudi. Je suis allé au désert samedi, et des semaines après à San Francisco. JE NE SAIS PAS OÙ JE SUIS. J’ai loué une voiture pour 2 semaines et ça m’a coûté 138$. JE VEUX MOURIR. J’ai dit à [mots barrés] et à 5 autres comme elle d’aller se faire voir et quelles nauséabondes, veules et stupides prostituées elles étaient. JE N’AI PARTAGÉ MON LIT AVEC PERSONNE. Et je ne le ferai pas tant que le film n’est pas fini et que je ne rentre pas sain et sauf à New-York (ça c’est une confortable petite ville) ça paraît incroyable mais c’est la vérité je le jure. Alors tiens le coup, arrête de respirer, arrête la ville, tout New York City jusqu’à ce que (une trompette devrait chanter ici) James Dean revienne.

He ben ! Je suis sacrément grave. Je n’ai pas de moto, je n’ai pas de copine. CHÉRIE, écrire des choses en lettres capitales ne s’avère pas d’une grande aide non plus. Je n’ai pas trouvé d’endroit où vivre encore, je vis encore avec mon père — CHÉRIE. Kazan m’a envoyé ici pour prendre un peu de couleur. Je n’ai pas encore vu le soleil. (ciel gris et brume) Il voulait que j’ai l’air en bonne santé. Je ressemble à une prune. Ne pars pas de chez toi trop tôt ou tu devras prendre des vitamines tout le reste de ta vie. J’espère que tu cuisines. Je rentrerai à la maison bientôt. Écris-moi s’il te plaît. Je suis triste la plupart du temps. Affreuse solitude n’est-ce pas. (j’espère que tu meurs) PARCE QUE MOI OUI.

Avec amour,

Jim {Brando Clift} Dean

Lettre de James Dean à Barbara Glenn : « Je t’aime toi et veux te voir. »4 Lettre de James Dean à Barbara Glenn : « Je t’aime toi et veux te voir. »4
( James Dean: At Speed, L. Raskin, T. Morgan, David Bull Publishing, 2005. Image : © D.R. )
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

les articles similaires :