Lettre de James Dean à lui-même

1

min

Être acteur est la chose la plus solitaire au monde.

En 1952, quelques mois après avoir déménagé à New-York pour approfondir sa carrière d’acteur, James Dean (1931-1955), assis seul au restaurant, écrit cette lettre dans laquelle il livre une vision bien sombre du métier d’acteur. Les auditions s’enchaînent mais son sentiment d’isolement perdure et croît. Deux ans plus tard, il déménagera à contre-coeur à Los Angeles pour filmer À l’Est d’Eden, film qui lui vaudra la reconnaissance de ses pairs.

A-A+

1952

Être acteur est la chose la plus solitaire au monde. La scène est comme une religion à laquelle tu te dévoues et puis, soudain, tu te rends compte que tu n’as plus le temps de voir tes amis et qu’ils ne peuvent pas comprendre que tu n’as plus personne. Tu es tout seul avec ta concentration et ton imagination et ce sont les seules choses que tu possèdes. Tu es un acteur.

Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre de Marilyn Monroe à Lee Strasberg : « Alors j’ai l’impression de ne plus exister du tout aux yeux de l’espèce humaine. »

Lettre de Marlon Brando à Tennessee Williams : « Le succès est une vraie pute. »

Lettre de Grace Kelly à Alfred Hitchcock : « Malgré tout, j’espère que je resterai l’une de vos « vaches sacrées ». »

les articles similaires :