Lettre de Jean-Paul Marat à Camille Desmoulins : « Vous aimez mieux être le paillasse de la liberté, que d'en être l'apôtre. » - Des Lettres