Lettre de Joséphine Baker à Martin Luther King

1

min

Je suis de tout mon coeur et de toute mon âme avec vous.

Égérie des années folles, première star noire du music-hall, danseuse exotique qui faisait trembler les coeurs et valser les hommes par son déhanchement légendaire, Joséphine Baker fut aussi une personnalité hors du commun : muse des cubistes, grande résistante, mère d’une famille nombreuse dont tous les enfants furent adoptés, elle était, enfin, une combattante des « civil rights ». Elle prit part à la Marche vers Washington pour le travail et la liberté où Martin Luther King déclama « I have a dream » et quelques mois après, elle lui adressait cette lettre.

A-A+

16 Novembre 1963

Au Révérend Martin Luther King

Conférence réunissant les leaders Chrétiens du Sud

334 Auburn avenue N. E.

Atlanta 3, Georgie

Cher Révérend King,

Je pars aujourd’hui pour la France afin d’être avec mes enfants. Je serai de retour dans quelques semaines, et je veux que vous sachiez que je suis, comme toujours, à votre disposition quant à la Campagne en faveur des Droits Civiques. Nous ne pouvons pas nous arrêter maintenant, au contraire, nous devons redoubler d’efforts. Notre bien-aimé président Kennedy est mort pour cette raison, tout comme beaucoup d’autres héros de notre race, il ne faut pas qu’ils soient morts en vain.

Je suis de tout mon coeur et de toute mon âme avec vous, et je vous demande de ne pas l’oublier car aujourd’hui, plus que jamais, cette grande nation a besoin de bonne volonté, de sincérité et de fidélité.

Nous ne sommes pas au bout de nos peines, mais tant que nous resterons unis, nous réussirons. Souvenez vous que l’unité est notre plus grande force, sans elle, il ne peut pas y avoir de victoire solide.

Josephine Baker

Château « des Milandes »

Castelnaud Fayrac

Dordogne, France

Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre de Josephine Baker à Fidel Castro : « L’objet de cette entrevue est de vous entretenir de mon projet tendant à la construction du Collège de la Fraternité Universelle. »

Lettre de Martin Luther King en prison : « Notre pays et le monde ont grandement besoin d’extrémistes créateurs. »

Lettre du FBI à Martin Luther King : « Je te le répète, tu es une énorme arnaque et un démon, vicieux en plus. »

les articles similaires :