Lettre de Kurt Cobain à son ami d'enfance imaginaire : « Il vaut mieux brûler franchement que s'éteindre à petit feu. » - Des Lettres