Lettre de Malcom X à Martin Luther King 

2

min

Une explosion raciste est plus destructrice qu’une explosion nucléaire.

Fin juillet 1963, Malcolm X (né le 19 mai 1925), grand militant des droits afro-américains contactait Martin Luther King (15 janvier 1929-4 avril 1968) et rêvait d’une grande union des leaders en lutte contre la ségrégation raciale. Un mois plus tard, à peine, le célèbre discours « I Have A Dream », point d’orgue du Mouvement des droits civiques aux Etats-Unis, était prononcé devant le Mémorial Lincoln.

A-A+

31 Juillet 1963

Cher Monsieur,

La crise raciale en cours dans ce pays est composée de puissants ingrédients destructeurs qui risquent de jaillir sous peu en une explosion incontrôlable. La gravité de la situation nécessite que des mesures soient prises sans délai par ceux qui expriment un intérêt réel pour la question, afin de résoudre ce problème crucial avant que le baril de poudre raciste n’explose.

Un Front Uni rassemblant toutes les factions Noires, leurs éléments et leurs meneurs, est absolument nécessaire.

Une explosion raciste est plus destructrice qu’une explosion nucléaire.

Si le capitaliste Kennedy et le communiste Khrouchtchev sont en mesure de trouver un point commun à partir duquel former un Front Uni en dépit de leurs immenses différences idéologiques, c’est une disgrâce pour les leaders noirs de ne pas être capables de surpasser leurs désaccords « mineurs » pour chercher une solution commune, à un problème commun, causé par un Ennemi Commun.

Samedi 10 août, de 13h à 19h, les Musulmans organisent un nouveau rassemblement géant sur la 116ème Rue et sur Lenox Avenue. Au même endroit, cet été, deux précédents rassemblements ont attiré, respectivement, 5 000 à 7 000 habitants d’Harlem. Nous espérons cette fois-ci attirer une foule plus nombreuse encore, qu’il pleuve ou qu’il vente.

Nous invitons plusieurs leaders Noirs à donner leur propre analyse du problème racial et ses solutions. Nous expliquerons également la proposition de M. Muhammad.

Il n’y aura ni débats, ni disputes, ni critiques ou condamnations. Je modèrerai le meeting et garantis ordre et courtoisie à tous les participants. Ce rassemblement n’est pas seulement destiné à afficher un esprit d’unité, il vous donnera également une chance de présenter vos points de vue à l’échantillon le plus large et le plus explosif de la métropole new-yorkaise.

Si vous ne pouvez pas venir, envoyez s’il vous plaît vos représentants. Des invitations à participer ont été envoyées à : Dr. Gardner C. Taylor, Dr. Adam C. Powell, James Farmer, Whitney Young, A. Phillip Randolph, Dr. Ralph Bunche, Dr. Joseph H. Jackson et à James Forman.

Une réponse immédiate serait appréciée,

Votre frère,

 Malcom X, Ministre

Mosquée N°7 de Muhammad, New-York

( http://mlk-kpp01.stanford.edu/primarydocuments/630731-000.pdf / traduction DesLettres ) - (Source image : Photographie de la seule rencontre de Martin Luther King Jr et Malcolm X, le 26 mars 1964 - United States Library of Congress's Prints and Photographs division © Creative Commons)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction

Lettre de Malcolm X à Martin Luther King : « Ainsi le KLU [sic] KLUX KLAN recevra la monnaie de sa pièce. »

Lettre du FBI à Martin Luther King : « Je te le répète, tu es une énorme arnaque et un démon, vicieux en plus. »

Lettre ouverte de Sean Penn à George W. Bush : « Cependant, je ne crois pas en une vision simpliste et incendiaire du bien et du mal. »

les articles similaires :