Lettre de Marcel Pagnol à un ecclésiastique

2

min

Je vous envoie un long roman en deux volumes. J'espère que rien ne vous choquera.

Marcel Pagnol (28 février 1895 – 18 avril 1974) est un auteur et réalisateur emblématique de la Provence. Ses pièces de théâtre (Marius, Fanny) et ses Souvenirs d’enfance ont été dévorés par des générations d’écoliers. En 1946, il entre à l’Académie Française. Il comptait parmi ses amis Monseigneur Norbert Calmels, homme d’Église et écrivain, à qui il écrit la lettre suivante, pleine d’une ironie tendre très « pagnolesque ».

A-A+

7 mai 1963

Bien cher Révérendissime,

Votre lettre me fait le plus grand plaisir. Elle est longue et plaisante, et elle m’apprend que vous êtes toujours à Rome, d’où je vous croyais parti, la crosse en main, pour faire visite à vos couvent… Quelle admirable promotion ! À mon avis, ce n’est pas la dernière. J’ai toujours prédit que vous seriez un jour cardinal, et peut-être — qui sait… Les voies de Dieu sont parfois pénétrables.

L’amitié de Jean Guitton me touche beaucoup : nous sommes allés ensemble à Aix, en grand uniforme, pour représenter la Compagnie au congrès des latinistes. C’est un homme délicieux, et j’admire ses livres : il me fait l’effet d’un enfant de génie, et j’ai l’intention de m’en faire un ami.

Je vous envoie par courrier un long roman en deux volumes. J’espère que rien ne vous choquera…

Vous voilà bien loin de votre cher Frigolet, et vous devez y penser souvent, comme je pense encore au collègue de Tarascon…

Êtes-vous fixés à Rome pour toujours ?

Il vous faudra bien venir à Paris un jour ou l’autre : mon téléphone estKléber 32-11, et vous viendrez déjeuner avec Jean Guitton…

Vous allez recevoir dans une quinzaine le disque tiré du film du Père Gaucher : vous y entendrez chanter l’abbaye et ses échos…

Jacqueline vous envoie son affection, et je vous embrasse de tout cœur.

Votre ami,
Marcel Pagnol

pagnol calmels lettres
( Marcel Pagnol, Mgr Calmels, L'académicien et le général, lettres présentées et annotées par Bernard Ardura, Éd. Desclée De Brouwer, 2011. ) - (Source image : © rue des archives)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction

Lettre de Jules Raimu à Marcel Pagnol : « C’est une de tes plus belles choses, peut-être la plus belle. »

Lettre de Marcel Pagnol à Marcel Pantel, directeur d’une troupe de théâtre : « C’est votre travail désintéressé qui donne à l’auteur dramatique sa véritable consécration. »

Lettre de Jean Giono aux paysans sur la pauvreté et la paix : « Engagez-vous dans la croisade de la pauvreté contre la richesse de guerre. »

les articles similaires :