Lettre de Marcel Pagnol à Marcel Pantel, directeur d’une troupe de théâtre

1

min

C'est votre travail désintéressé qui donne à l'auteur dramatique sa consécration.

Au vu des deux films, Marius et Fanny – sortis sur grand écran en juillet 2013 – consacrant la passion de Daniel Auteuil pour le grand romancier de la Provence, Marcel Pagnol, il est difficile de mesurer le chemin parcouru pour l’écrivain d’Aubagne. Fanny avait été jouée pour la première fois en 1931, et adaptée au cinéma l’année suivante. 20 ans plus tard, Pagnol remerciait en ces termes Marcel Pantel, le directeur d’une troupe qui l’avait montée. Imaginez ses félicitations emphatiques pour l’adaptation posthume de ces textes !

A-A+

Août 1953

J’apprends un peu tard que pour les vingt ans de ma Fanny la Troupe Mutualiste d’Anduze lui a offert la Coupe du Théâtre Amateur du Midi Libre. Je vous en remercie avec un peu d’émotion.

Il n’est pas facile d’obtenir un succès sur une scène parisienne : mais c’est un bien plus grand honneur d’être joué, vingt ans après, par des artisans, des employés, des commerçants.

C’est votre travail désintéressé, votre sincérité, votre foi, qui donnent à l’auteur dramatique sa véritable consécration.

Marcel Pagnol.

Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre ouverte de Patrice Chéreau : « Si les artistes sont assez forts, ils diront des choses dans leurs spectacles. Point final. »

Lettre de Jean Vilar à Gérard Philipe : « Il faut céder parfois au cœur mais loin des hommes et des femmes que l’on dirige, et qui vous croiraient faible. J’allais penser à vous loin de vous. »

Lettre ouverte de Vincent Macaigne : « La liberté dans l’art n’a pas de limites et ne doit pas en avoir. »

les articles similaires :