Lettre de Marilyn Monroe à Lee Strasberg

2

min

Alors j'ai l'impression de ne plus exister du tout aux yeux de l'espèce humaine.

Marilyn Monroe (1er juin 1926 – 5 août 1962), véritable icône de la « Pop Culture » va bouleverser Hollywood dans les années 1950 en jouant dans des films tels que Les hommes préfèrent les blondes ou Certains l’aiment chaud. Marilyn Monroe est également un véritable sex-symbol qui fera tourner de nombreuses têtes, et ce, dès 1953 lorsqu’elle pose nue pour le magazine Playboy. Au-delà des paillettes, Marilyn est une femme profondément malheureuse et déchirée, comme en témoigne cette lettre qu’elle envoie à son mentor Lee Strasberg et dans laquelle elle évoque le suicide.

A-A+

[Sans date]

Cher Lee,

Je suis si gênée de te parler de ça ; merci de m’avoir comprise et d’avoir changé ma vie, malgré tout, je reste perdue. Je veux dire par là que je n’arrive pas à me ressaisir. J’ai l’impression que tout va à l’encontre de ma concentration. Même vivre m’est presque impossible.

La première fois que je t’ai entendu parler à l’Actors Studio, tu as dit : « Il n’y a que la concentration qui sépare l’acteur et le suicide ». Or, dès que je me plonge dans une scène, je panique, sans savoir pourquoi.

Ma volonté est faible et je pense être arrivée au bout de ce que je pouvais supporter. J’ai déjà l’air d’une folle mais j’ai vraiment l’impression de le devenir.

Merci d’avoir laissé Paula m’aider pour la photo. Elle est la seule femme chaleureuse que je connaisse. Lorsque je me tiens face à la camera, ma concentration ainsi que tout ce que j’essaie d’apprendre s’échappent. Alors j’ai l’impression de ne plus exister du tout aux yeux de l’espèce humaine.

Je t’embrasse,

Marilyn.

Lettre de Marilyn Monroe à Lee Strasberg : « Alors j’ai l’impression de ne plus exister du tout aux yeux de l’espèce humaine. » Lettre de Marilyn Monroe à Lee Strasberg : « Alors j’ai l’impression de ne plus exister du tout aux yeux de l’espèce humaine. »
( http://www.nydailynews.com/news/national/auction-marilyn-monroe-john-lennon-letters-article-1.1302327 ) - (Source image : Marilyn Monroe, Dave Cicero-International News Service, June 11, 1947, © Wikimedia Commons / Milton H. Greene, Promotional photograph of Marilyn Monroe for the 1957 film The Prince and the Showgirl, © Wikimedia Commons / Georges Seurat, Le dormeur, 1883, Musée du Louvre, © Wikimedia Commons)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre de Gérard Depardieu à Patrick Dewaere : « Je te le dis maintenant sans gêne et sans en faire un drame, j’ai toujours senti la mort en toi. »

Lettre de James Dean à lui-même : « Être acteur est la chose la plus solitaire au monde. »

Lettre de Marlon Brando à Tennessee Williams : « Le succès est une vraie pute. »

les articles similaires :

4 commentaires

  1. Chantal LUSTRO

    Marilyn Monroe était une star . Elle a été détruite par le’ star system’. Au travers de cette lettre adressée à Lee Strasberg, je m’aperçois de la lucidité qu’elle a envers elle-même, sur son état mental , lié à la dépression qu’elle traversait . Elle est partie bien trop tôt…….

    • Vincenza LA Mendola

      la dépression ; ce tunnel où on regarde le petit point lumineux comme un myope. Elle est partie comme beaucoup de véritables artistes qui touchent à nos sens et à notre intelligence.
      Malheureusement quand ça arrive, meme la proximité n’y peut rien

  2. Puigmal

    Oui lucide sur son état de santé mentale et en même temps troublée par ce qu’elle n’arrive plus a être aux yeux des autre humains. Enfin c’est son Etat qui lui fait dire cela car aux yeux des êtres humains elle n’a cessé d’etre Marilyn et tout ce qu’elle a représenté et incarné. Oui partie trop tôt…

Laisser un commentaire

Vous devez être pour laisser un commentaire.