Lettre de Robespierre à Danton

2

min

Ne ferme point ton cœur aux accents de l'amitié qui ressent toute ta peine.

La Révolution Française sera animée par l’opposition d’idées et de styles entre deux de ses plus grands chantres : Danton et Robespierre. Si l’Histoire tend à figer l’animosité que ces deux personnages éprouvèrent l’un pour l’autre, les lettres peuvent parfois nous rappeler qu’au delà des mythes, se trouvent les récits intimes, de ceux qui font la biographie de ces êtres illustres. Alors qu’il vient de perdre sa femme, morte en couches, Danton qui se trouve en Belgique reçoit les condoléances de son ennemi mortel. Un an plus tard, les affres de la Terreur conduiront les deux hommes à la guillotine à deux mois d’intervalle.

A-A+

15 février 1793

Mon cher Danton

Si, dans les seuls malheurs  qui puissent ébranler une âme telle que la tienne, la certitude d’avoir un ami tendre et dévoué peut t’offrir quelque consolation, je te la présente. Je t’aime plus que jamais et jusqu’à la mort. Dans ce moment je suis toi-même. Ne ferme point ton cœur aux accents de l’amitié qui ressent toute ta peine. Pleurons ensemble nos amis. Et faisons bientôt ressentir les effets de notre douleur profonds aux tyrans qui sont les auteurs de nos malheurs publics et de nos malheurs privés. Mon ami, je t’avais adressé ce langage de mon cœur dans  la Belgique. J’aurais déjà été te voir je n’avais respecté les premiers moments de ta juste affliction .

Embrasse ton ami

Robespierre

( http://www.franceculture.fr/emission-la-boite-a-lettres-robespierre-a-danton-le-15-fevrier-1793-an-ii-de-la-republique-2013-08-1 ; http://pt.wikipedia.org/wiki/Maximilien_de_Robespierre#mediaviewer/Ficheiro:Robespierre.jpg ) - (Source image : Wikimedia Commons : Anonyme, Portrait of Maximilien de Robespierre (1758-1794), circa 1790, Musée de Carnavalet. Wikimedia Commons : Anonymous, Danton, 1792, Musée de Carnavalet)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

les articles similaires :