Lettre de Sinéad O’Connor à Miley Cyrus

3

min

Vous valez mieux que votre corps ou que votre sex-appeal.

Face aux scandaleuses jeunes chanteuses qui se dénudent autant qu’elles se déhanchent, une figure de la musique des années 90, Sinéad O’Connor – auteur-compositeur-interprète irlandaise – élève la voix et adresse une lettre ouverte à Miley Cyrus, l’ex-actrice de Disney âgée de 20 ans, dont les dernières prestations sur scène ont défrayé la chronique. C’est en tant que professionnelle de la musique et en tant que femme que Sinéad porte sa charge contre la perversion de l’industrie musicale, et replace le bonheur de Miley au centre du débat. Une recommandation utile tant cette jeune femme et d’autres sont les modèles de la jeunesse contemporaine mondialisée, définissant les standards de demain.

A-A+

6 octobre 2013

Chère Miley,

Je n’avais pas l’intention de vous écrire, mais j’ai passé ma journée à éviter les appels téléphoniques de nombreux journaux qui voulaient me faire réagir à votre interview de Rolling Stone dans laquelle vous dites que votre vidéo de Wrecking Ball est inspirée de Nothing Compares… Voilà donc, ce que j’ai à dire… ceci dans un esprit maternel et avec amour.

Je suis très préoccupée de voir que ceux qui vous entourent vous ont amenée à croire, ou vous ont encouragée dans votre propre croyance, que c’est « cool » d’être nue et de lécher des marteaux dans vos vidéos.

En réalité vous cachez votre talent en permettant aux autres de vous prostituer, que vous soyez consentante ou que l’industrie musicale soit votre souteneur.

En vous laissant exploiter vous ne vous faites que du mal sur le long terme, et il ne s’agit en AUCUNE manière de votre autonomisation ou de celle d’autres jeunes femmes lorsque vous envoyez le message que votre valeur (même d’un point de vue personnel) provient plus de votre sex-appeal que de votre talent évident.

Je suis heureuse de savoir que je vous inspire un tant soit peu et j’espère que de ce fait vous lirez très attentivement ce que je vous écris.

L’industrie musicale se contrefiche de vous ou de nous. Ils vont vous prostituer autant que possible et vous faire croire que c’est ce que VOUS souhaitez… et quand vous finirez en cure de désintoxication, « ils » seront au soleil sur leurs yachts à Antigua, qu’ils auront achetés en vendant votre corps et vous serez très seule.

Aucun des hommes qui vous lorgnent ne se soucie de vous non plus, ne soyez pas dupe. Beaucoup de femmes ont confondu la luxure et l’amour. S’ils vous désirent sexuellement cela ne signifie pas qu’ils se soucient de vous. Ceci est d’autant plus vrai lorsque vous donnez involontairement l’impression que vous ne vous souciez pas beaucoup de vous-même. Et que vous employez des gens qui donnent l’impression qu’ils ne vous accordent pas beaucoup de valeur non plus. Une personne qui vous accorde de la valeur ne peut pas permettre de vous voir ainsi prostituée… et cela inclut votre propre personne.

Oui, je suggère que vous ne vous aimez pas. Cela doit changer. Vous devez être protégée comme une jeune femme précieuse par ceux que vous employez et par chaque personne de votre entourage, vous y compris. Ce monde est dangereux. Nous n’encourageons pas nos filles à se promener nues parce que cela en fait des proies pour animaux et même pour des moins qu’animaux (dont une immense majorité travaille dans l’industrie de la musique et des médias associés).

Vous valez mieux que votre corps ou que votre sex-appeal. Le monde du show-business ne voit pas les choses de cette façon, ces gens-là préfèrent voir les choses d’une autre façon, que ce soit les magazines qui vous veulent en une, ou quoi que ce soit d’autres. Ne cédez pas aux illusions. TOUS vous veulent parce qu’ils se font de l’argent sur votre jeunesse et votre beauté… ce qu’ils ne pourraient pas faire si cette jeunesse ne vous rendait pas aveugle aux maux du show-business. Si vous avez un cœur innocent, vous ne pouvez reconnaître ceux qui en sont dépourvus.

Je le répète, vous possédez assez de talent pour ne pas laisser l’industrie musicale faire de vous une prostituée. Vous ne devriez pas les laisser vous prendre pour une idiote. Ne pensez même pas une seconde que l’un d’eux se soucie de vous, ils n’en ont rien à foutre. Ils sont là pour l’argent… nous, on est là pour la musique. Ça a toujours été comme ça, et ça le restera. Plus tôt une jeune fille apprend ça, plus vite elle peut réellement avoir le contrôle.

Vous avez aussi déclaré dans Rolling Stone que votre look s’inspire du mien. Ce look que j’ai choisi, je l’ai choisi volontairement à une époque où ma maison de disques m’encourageait à faire ce que vous avez fait. Je souhaitais être jugée davantage sur mon talent que sur mon apparence. Je suis heureuse d’avoir fait ce choix, d’autant plus que je ne me trouve pas dans un état de décrépitude accomplie, aujourd’hui à l’âge de 47 ans… état dans lequel se trouvent malheureusement nombre d’artistes femmes qui ont axé leur image sur la sexualité une fois arrivées à l’âge mûr. Pour vous affirmer complètement en tant que femme, vous devriez à l’avenir refuser de laisser exploiter votre corps ou votre sexualité par des hommes pour en tirer profit. Je n’ai même pas besoin de poser la question… Je suis dans le milieu depuis bien assez longtemps pour savoir que les hommes se font plus d’argent que vous quand vous vous déshabillez. Ce n’est pas vraiment « cool ». Et cela envoie des signaux dangereux aux autres jeunes filles. S’il vous plaît, à l’avenir, dites simplement « non » lorsque qu’on vous demande de vous prostituer. Votre corps vous est destiné à vous ainsi qu’à votre petit ami. Il n’est pas destiné à tous ces connards de pervers qui peuplent la toile, ni à chaque patron de maison de disques pour qu’il puisse acheter des bijoux à ses maîtresses avec l’argent qu’il en a tiré.

Quant à se débarrasser de l’image « Hannah Montana » qui vous est associée… quiconque vous disant que c’est en posant nue que vous y parviendrez ne respecte absolument pas votre talent, ni vous en tant que jeune fille. Vos disques sont assez bons pour que vous n’ayez pas besoin d’effacer Hannah Montana. Elle est trèèèèèès loin derrière à présent. Non pas parce que vous avez posé nue, mais parce que vous faites de très bons disques.

Qu’on le regrette ou pas, nous autres femmes de l’industrie musicale jouons un rôle d’exemple et en tant que telles, nous devons faire extrêmement attention aux messages que l’on adresse aux autres femmes. Le message que vous ne cessez d’envoyer est que, finalement, c’est plutôt cool de se prostituer… ce n’est pas si cool que ça, Miley, c’est dangereux. Les femmes doivent être estimées pour beaucoup plus que leur seule sexualité. Nous ne sommes pas que des objets de désir. Je vous encourage à envoyer des messages plus sains à vos pairs… que vous et elles valent mieux que ce qui se passe actuellement dans votre carrière. Virez gentiment tous les connards qui ne se sont pas alarmés, parce que ceux-là s’en foutent de vous.

Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

les articles similaires :

Un commentaire

  1. Sonia

    J’avais lu cette lettre sur facebook et j’ai adoré ce que dit Sinead O’Connor. La provoc’, les interventions ou pas de chirurgie esthétique participent d’un show et d’un entretien de l’image que les plus jeunes stars ne comprennent peut-être pas. Mais je pense que Miley Cirus si elle n’a pas la clairvoyance de Lady Gaga dans la manipulation de son image a tout de même conscience de ce qu’elle fait. Vivre aux USA, et ne pas saisir les facettes de l’entertainement me semble quasiment impossible.

Laisser un commentaire

Vous devez être pour laisser un commentaire.