Lettre de Stanley Kubrick à propos de Lolita

1

min

Le film sera innocent, au moins d’un point de vue visuel.

L’adaptation du roman de Vladimir Nabokov « Lolita » par Stanley Kubrick (26 juillet 1928 – 7 mars 1999) est l’un des films les plus contestés du réalisateur. Bien que l’ensemble de sa filmographie dévoile son intention de faire réfléchir le public aux questions politiques et éthiques les plus délicates d’une société moderne encore ravagée par les dégâts d’un siècle de guerre, la mise en scène d’un homme en totale aphasie devant la beauté d’une enfant choque à plus d’un égard. Pour les puritains, cela va à l’encontre de leur vertu, pour les férus du livre de Nabokov, c’est un blasphème fait à son encontre. Le cinéaste s’exprime au travers de cette lettre sur les motivations de réaliser un tel film ; il recherche en fait la passion dans l’interdit, et non le scandale.

A-A+

Le 20 mai 1960

À Peter Ustinov,

Je crois que la première chose que nous devons affirmer au sujet de Lolita est que c’est une histoire d’amour. Une histoire de passion amoureuse, triste et tendre. L’amour d’Humbert est un amour passionnel. Il s’inscrit dans une tradition moyenâgeuse, une tradition de courtisan, un amour à la fois scandaleux, masochiste et torturé.

C’est un amour très différent de notre idéal moderne, un amour dont les valeurs sont la maturité, le vivre-ensemble et la santé. La définition littérale du mot passion va rapidement prouver combien elle est loin de notre idéal moderne. L’amant passionné est malade d’amour. Sa passion remplit tout son être, excluant tout le reste. Il attend de sa maîtresse qu’elle le fasse souffrir, et se soumet volontairement à sa cruauté… La censure ne m’inquiète pas trop. Le film sera innocent, au moins d’un point de vue visuel.

( http://ragemag.fr/correspondance-choisie-de-stanley-kubrick-70481 ) - (Source image : Stanley Kubrick © Deutsches Film Institut)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction

Lettre de Vladimir Nabokov à Pat : « Je sais que Lolita est jusqu’à présent mon meilleur livre. »

Lettre de Stanley Kubrick à Arthur C. Clarke : « Je suis depuis longtemps un grand admirateur de vos livres. »

Lettre de Stanley Kubrick à Ingmar Bergman : « Je pense que vous êtes le plus grand réalisateur à l’œuvre aujourd’hui. »

les articles similaires :

  1. abraspougloria@gmail.com

    Il est un très beau livre. L’auteur etait un artiste autrement une histoire dificile comme c elle que le livre raconte aurait eté refusé pour osé. Le filme de la main de deux gènies est aussi un très beau filme oú l’éssence de l’histoire reste pure.

Laisser un commentaire

Vous devez être pour laisser un commentaire.