Lettre de Stefan Zweig à sa femme, Friderike Maria Zweig : « Je suis resté assis à la terrasse d'un café en plein mois de janvier » - Des Lettres