Lettre de Stendhal à Alexandrine Daru : « Je ne suis tremblant que quand les yeux que j’adore sont tournés vers moi. » - Des Lettres