Lettre de Stendhal à Mérimée : « Lorsqu’elle est couchée, vous la branlez. » - Des Lettres