Lettre de Toulouse-Lautrec à sa mère : « Grâce aux injections de cocaïne, [on arrive] à la suppression complète de la douleur. » - Des Lettres