Lettre d'Héloïse à Abélard : Ces plaisirs de l’amour, que nous