Lettre d’Henri Bergson en réponse à une demande d’autographe

1

min

Demander un autographe, c'est croire qu'on peut faire tenir en quelques mots une pensée juste.

Le philosophe et prix Nobel de Littérature Henri Bergson (1859 – 1941) fut élu à l’Académie française en 1914. À une demande d’autographe sans doute jugée importune, il répond par ce court billet, pour le moins insolite !

A-A+

24 mars 1913

Demander un autographe, c’est croire qu’on peut faire tenir en quelques mots une pensée juste. Je crains que la vérité n’ait pas cette simplicité.

H. Bergson

( Philippe de Flers et Thierry Bodin, L'Académie française de 1635 à nos jours au fil des lettres, Gallimard, 2010. ) - (Source image : Henry Bergson, George Grantham Bain Collection (Library of Congress), Wikipedia Commons)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

les articles similaires :

3 commentaires

  1. fattoumabidi57@yahoo.fr

    Oui avoir un autographe d’un artiste c’est peu pour résumer tout sur lui. Mais avoir avec soi même un petit mot d’un grand est une fierté et un bonheur constructif pour un fan. Puis ça nous permet de garder un souvenir important et mémorable d’une personnalité ou d’une autre remarquable. Qui positive nos êtres.
    Fattoum Abidi.

Laisser un commentaire

Vous devez être pour laisser un commentaire.