Lettre d’un nazi à Konrad Adenauer

1

min

Vous êtes un délinquant, monsieur Adenauer.

Konrad Adenauer (1876-1967) a reçu cette lettre du bureaucrate nazi qui le remplaça à son poste de maire de Cologne en 1933, lorsque Adenauer et toute sa famille furent mis au ban de la société car ils refusaient le nazisme. Déclaré « indigne de confiance », il souhaitait défendre ses idées face au parti nazi mais n’en eut pas l’occasion. Leur réponse fut cette missive, courte mais très claire : la démagogie nazie, déjà bien rodée, laisse présager toutes les dérives qui s’en suivront.

A-A+

21 mars 1933

Vous êtes un délinquant, monsieur Adenauer, un délinquant envers le peuple qui a eu confiance en vous et qui, par votre faute, a été réduit à la misère, un délinquant envers la ville que vous avez ruinée, un délinquant envers votre religion dont vous êtes un représentant, un délinquant envers vos employés, que vous avez privés de dignité humaine. […]

Vous êtes un délinquant envers votre famille et votre femme, dont l’absence de perspectives futures me fait beaucoup de peine. Vous êtes un délinquant envers Dieu et envers toutes les personnes avec qui vous avez été en contact. Vous êtes l’accusé et je suis l’accusateur. Le peuple est le juge.

( Giuseppe Audiosio, Alberto Chiara, Fondateurs de l'Europe unie selon le projet de Jean Monnet, Salvator, 2004. ) - (Source image : wikipédia)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

les articles similaires :