Lettre d’une auditrice Algérienne de la BBC

2

min

Pourquoi n'existe-t-il pas une légion de Françaises libres ! Elles seraient nombreuses autour du drapeau!

L’auteur de cette lettre est une femme née en Algérie, qui a entendu l’appel du 18 juin 1940 depuis Alger. Comme beaucoup d’auditeurs de la BBC, elle hésite à confier par écrit ses sentiments de reconnaissance et d’admiration pour le général de Gaulle et pour l’Angleterre. À la BBC qui lui apporte espoir et réconfort, elle offre spontanément son aide aux côtés des Alliés. Elle voue un culte à son pays, qui est à la fois la France et l’Algérie.

A-A+

5 juillet 1940

Cher Monsieur,

J’ai entendu hier avec émotion l’appel de votre leader, le général de Gaulle. J’ai été, comme chaque fois du reste, profondément touchée de ses paroles si émouvantes que je ne doute pas qu’elles soient entendues par-delà les mers, par de nombreux Français qui viendront encore se grouper autour de la croix de Lorraine !

Parmi mes amis, beaucoup voudraient le faire ! À cela les moyens matériels manquent pour arriver jusqu’à vous ! J’en connais d’autres que la peur que leur inspire les nazis font taire leurs sentiments naturels, mais ils n’en désirent pas moins votre victoire… Moi aussi, je voudrais pouvoir contribuer à la victoire des deux pays ! Mais comment y arriver ? Tous les jours, je me sens un peu plus inutile ici, je perds mon temps, ce temps précieux qui pourrait être remplacé à une grande cause ! Pourquoi n’existe-t-il pas une légion de Françaises libres ! Elles seraient nombreuses autour du drapeau ! Avant de terminer cette lettre, laissez-moi vous dire que je suis une Algérienne née et élevée dans le désert. J’aime mon pays par-dessus tout, je suis prête à lui donner ma vie si elle lui est utile.

 

Une Algérienne

ecrisfrancee

ecrisdefrance

( Aurélie Luneau, « Je vous écris de France », Lettres inédites à la BBC 1940-1944, Editions l’Iconoclaste, 2014 ) - (Source image : WWII French General Charles De Gaulle, Unknown author, 1942 © Wikimedia Commons)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

les articles similaires :