Lettre d’Yves Klein au Président Eisenhower

2

min

La révolution Bleue : Mouvement visant la transformation de la manière de penser et d’agir du peuple français

Peintre de renommée mondiale, artiste extravagant, avant-gardiste, génial et exubérant, Yves Klein (28 avril 1928 – 1962) a marqué l’histoire de l’art moderne avec ses Monochromes et la couleur bleue à laquelle il a donné son nom. La Révolution Bleue, qu’il entendait imposer au monde, ne se limite pas au monde de l’art ; elle vise la terre entière, comme en témoigne cette lettre ahurissante au président des États-Unis d’alors, Dwight D. Eisenhower.

A-A+

Paris, le 20 mai 1958

Strictement Confidentiel

Ultra Secret

« La révolution Bleue »
Mouvement visant la transformation
de la manière de penser et d’agir
du peuple français vis à vis de leur sens du devoir
envers leur Nation et celles du monde entier.

Cher président Eisenhower,

À cette époque où la France est déchirée par de douloureux événements, mon parti m’a chargé de vous transmettre les propositions suivantes :

L’institution en France d’un Cabinet des citoyens français (temporairement établi exclusivement par des membres de notre parti pendant 3 ans), sous le contrôle politique et moral d’une Chambre des Représentants Internationale. Cette chambre agira uniquement en tant qu’entité consultative conçue dans l’esprit de l’ONU, et sera composé de représentants de chacune des nations reconnues par les Nations-Unies.

L’assemblée nationale française serait ainsi remplacée par notre Organisation des Nations-Unies. La totalité du gouvernement français, agencé de la sorte sera soumis à l’autorité de l’ONU et de son siège à New York.

Cette solution nous semble être la plus à même de résoudre un grand nombre de contradictions regardant notre politique intérieure.

Par cette transformation de la structure gouvernementale, nous sommes certains, avec mon parti, d’établir un modèle pour le monde entier, équivalent à la Révolution Française de 1789, qui distilla l’idéal universel « Liberté – Egalité – Fraternité », si impératif par le passé et aujourd’hui toujours aussi vital. À ces trois vertus, ainsi qu’aux droits de l’Homme, il convient d’en ajouter un ultime impératif sociale : « le Devoir »

Nous espérons, Monsieur le Président, que vous considérerez sérieusement ces propositions.

Dans l’attente de votre réponse, qui je l’espère sera prompte, je vous supplie de bien vouloir tenir confidentiel le contenu de cette lettre. Par ailleurs, je vous implore de bien vouloir me faire savoir, avant que je ne contacte officiellement l’ONU pour leur faire part de notre volonté d’agir, si nous pouvons compter sur votre assistance effective.

Je demeure, Monsieur le Président,

Votre dévoué,

Yves Klein

Lettre d’Yves Klein au Président Eisenhower : « La révolution Bleue : Mouvement visant la transformation de la manière de penser et d’agir du peuple français »
( http://lesieclebleu.blogspot.fr/2012/06/yves-klein-et-la-revolution-bleue.html ) - (Source image : Bleu klein (specimen) © Wikimedia Commons)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre de Marcel Duchamp à Katherine Dreier : « Plus je vis parmi les artistes, plus je suis convaincu qu’ils sont des imposteurs. »

Lettre de Mark Rothko à Clay Spohn : « Je commence à haïr la vie de peintre. »

Lettre de Salvador Dalí à Federico García Lorca : « J’éprouve une rage terrible contre tout ce que j’ai peint jusqu’à hier. »

les articles similaires :