Lettre de Gabriel G. Marquez à Plinio Mendoza : « Le jour où cela explose, tu cours le risque d’assassiner ta femme. » - Des Lettres