Lettre de Raymond Radiguet à Jean Cocteau : « Depuis 1789 on me force à penser. J’en ai mal à la tête. Aujourd’hui je réclame la liberté de ne pas penser. » - Des Lettres