1

min

Nous nous sommes enquis, selon votre désir, madame Rachilde, d’une jeune vierge apte à servir, nourrir et lessiver l’invité.

Personnage excentrique et capital du Paris de la fin du XIXe siècle, auteur d’ Ubu Roi et du Surmâle entre autres, Alfred Jarry (8 septembre 1873 – 1er novembre 1907) a mené une vie aussi fantasque que son œuvre le laissait présager. Son mariage avec l’écrivain Rachilde sera ainsi ponctué de demandes épistolaires singulières.

A-A+

[Sans date]

Nous nous sommes enquis, selon votre désir, madame Rachilde, d’une jeune vierge apte à servir, nourrir et lessiver l’invité. Mlle Chevillard est partie « en place ». Mlle Blandine de Blanc-Bedon nous semble faire l’affaire. Fille d’un éclusier supérieur, etc. Quant au cas de conscience de la capture du bien d’autrui, il semblerait que l’information soit inexacte et Mme Dunou nous jure qu’elle laisserait « tout ouvert » en sa présence. Ladite jeune vierge pourrait être présente à l’aube du lendemain dès 4 h s’il était nécessaire. Mais elle a peu de notions culinaires.

Il n’y a pas autre chose dans le pays. Ceci gribouillé à la hâte entre deux réparations de pneu pour le courrier de Moulin-Galant (je m’en vais cycler avec Demolder au lieu de venir à Paris).

Recevez nos bénédictions. Que le compagnon Vallette condescende à s’approvisionner, pour nous, s’il en a le loisir, de racine Padron n°2 teintée. Nous lui ouvrons un crédit de 0,75 F.

ALFRED JARRY

jarrycouv

( Alfred Jarry, Œuvres complètes, Paris, Gallimard, 1972. ) - (Source image : Portrait of Alfred Jarry in 1896, atelier Nadar, Reproduced in Peintures, gravures et dessins de Alfred Jarry, published by Collège de pataphysique, 1968 © Wikimedia Commons)
Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre d’Arthur Rimbaud à Ernest Delahaye : « Verlaine est arrivé ici l’autre jour, un chapelet aux pinces… »

Lettre d’Arthur Rimbaud à Georges Izambard : « Je m’entête affreusement à adorer la liberté libre. »

Lettre d’Arthur Rimbaud à Paul Demeny : « Voilà le mouchoir de dégoût qu’on m’a enfoncé dans la bouche. »

les articles similaires :